16 juin 2008

Le Paresseux

Marc-Antoine de Saint Amant, Poésies Le Paresseux (1629) Accablé de paresse et de mélancolie,   Je rêve dans un lit où je suis fagoté,   Comme un lièvre sans os qui dort dans un pâté,   Ou comme un Don Quichotte en sa morne folie.   Là, sans me soucier des guerres d'Italie,   Du comte Palatin, ni de sa royauté,   Je consacre un bel hymne à cette oisiveté   Où mon âme en langueur est comme ensevelie.   Je trouve ce plaisir si doux et si charmant,   Que je crois que les... [Lire la suite]
Posté par Aubepine94 à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2008

Paresse, mère des arts et des nobles vertus

“O Paresse, prends pitié de notre longue misère !   O Paresse, mère des arts et des nobles vertus, sois le baume des angoisses humaines.”     Paul Lafargue, Le Droit à la Paresse.   "Le travail doit être maudit,   comme l'enseignement,     les légendes sur le paradis,     tandis que la paresse doit être le but essentiel de l'homme.    Mais c'est l'inverse qui s'est produit.    C'est cette inversion que je voudrais tirer au... [Lire la suite]
Posté par Aubepine94 à 00:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]