28 mai 2008

A propos de La Commune de Paris

Paroles d'anarchistes - entre les années 1870 et 1930.Michel Bakounine (1814-1876)"Pour l'organisation de la Commune, la fédération des barricades en permanence et la fonction d'un Conseil de la Commune révolutionnaire par la délégation d'un ou deux députés par chaque barricade, un par rue, ou par quartier, députés investis de mandats impératifs, toujours responsables et toujours révocables. Le Conseil communal ainsi organisé pourra choisir dans son sein des comités exécutifs, séparés pour chaque branche de l'administration... [Lire la suite]
Posté par Aubepine94 à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2008

La commune de Paris

En 1870, Napoléon III lance une offensive contre la Prusse de Bismarck. Les troupes françaises essuient un cuisant revers, Napoléon perd son trône, la République est proclamée. Mais la guerre ne s'achèvera qu'en janvier 1871 par la capitulation du gouvernement républicain de Adolphe Thiers quand les prussiens campent aux portes de Paris.Le peuple de Paris et la garde nationale qu'il a constitué n'acceptent pas la capitulation. Thiers tente alors de désarmer Paris. Le peuple de Paris se rebiffe et proclame la Commune. Thiers et son... [Lire la suite]
Posté par Aubepine94 à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2008

La Commune de Paris - Chansons

Eugène PottierC'est en 1884 qu'il compose l'Insurgé en hommage à Blanqui et aux Communards, en 1886 à la Commune.L'Insurgé, L'insurgé, son vrai nom, c'est l'Homme,Qui n'est plus la bête de sommeQui n'obéit qu'à la raisonEt qui marche avec confianceCar le soleil de la scienceSe lève rouge à l'horizon. Devant toi, misère sauvage,Devant toi, pesant esclavage,L'insurgé se dresseLe fusil chargé. On peut le voir en barricadesDescendr' avec les camarades,Riant, blaguant, risquant sa peau.Et sa prunelle décidéeS'allum' aux splendeurs de... [Lire la suite]
Posté par Aubepine94 à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2008

La Commune de Paris - Chroniques

Photo © La Riposte Le 18 mars 1871,   Alors que Paris est encerclé par l'armée prussienne, Thiers, chef du gouvernement de défense nationale, donne ordre à l'armée d'aller récupérer les canons en position sur les hauteurs de Montmartre. Mais la population, qui s'oppose à cette mesure, entoure la troupe. Le général Lecomte commande le feu, mais les soldats mettent crosse en l'air. Lecomte est arrêté ainsi que le général Thomas (un autre fusilleur!). Ils sont passés par les armes par une foule en colère. C'est le début de... [Lire la suite]
Posté par Aubepine94 à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]