3 septembre, 247ème jour de cette année bissextile

Fête nationale au Qatar, et à la République de Saint-Marin

¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨

Le dicton du jour:

Pluie de Saint-Grégoire,
Autant de vin en plus à boire

 

¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨

Le prénom du jour:

Grégoire

Etymologie grecque : "egregorein", veiller

Sensibles malgré la carapace d'indifférence, d'égoïsme ou de révolte dont ils se bardent, les Grégoire sont souvent complexés.
Ils sont souvent dotés d'une intelligence critique qui a vite fait de détecter le mensonge.
Ils se plient difficilement aux règles qu'on leur impose. Lucide, volontaire, ils savent faire preuve de sang-froid dans les moments difficiles.
Ils sont capables de réussir dans n'importe quel métier. Mais si l'émulation peut être pour eux un réel stimulant, leur individualisme extrême les dispose peu à s'intégrer à un groupe. Ils préfèrent bien souvent les situations indépendantes ou, du moins, celles qui ne les mettent pas dans un état de dépendance trop marquée.

Autres fêtes à souhaiter :

Aigulphe, Anthime, Basilisse, Greg, Grégor, Grégory, Joannice, Mansuy, Phebe, Polydore, Remacle, Rieul, Serapie.

¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨

Le dicton du jour :

Août mûrit, Septembre vendange, en ces deux mois, tout bien s'arrange.

¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨

C'est votre anniversaire:

Une possibilité de mûrir d'offre à vous actuellement. Votre réflexion et votre Sens du recul vous permettront d'avancer tôt ou tard !

¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨

3 septembre 1971:

Indépendance du Qatar

Qatar_carte


Le Qatar est l'un des nombreux et récents émirats de la péninsule arabique. Après avoir été dominé par les Perses pendant des milliers d'années puis plus récemment par Bahreïn, les Ottomans ou encore les Britanniques, le Qatar est devenu un État indépendant le 3 septembre 1971. À la différence de la plupart des émirats voisins, le Qatar a refusé de devenir un membre des Émirats arabes unis ainsi que de l'Arabie saoudite. Malgré un climat aride et difficile, le Qatar a toujours connu une présence humaine durant des milliers d'années. Cette présence est le fait de plusieurs tribus nomades ou sur les côtes avec de petits villages de pêche. Les tribus se sont combattues pour les terres les plus lucratives, formant et cassant ainsi des coalitions entre elles.

3 septembre 1928

Découverte de la pénicilline

alexander_fleming


Sir Alexander Fleming, professeur de bactériologie et chercheur britannique, découvre la pénicilline. Parti en vacances, il laissa son laboratoire quelques temps. A son retour, il s’aperçut que ses boîtes étaient recouvertes d’une sorte de mousse blanche et verdâtre. Avant son départ, il y avait déposé des staphylocoques. En observant plus attentivement la moisissure, qui se trouve être un champignon nommé "pénicillium notatum", il se rend compte que ses staphylocoques ne se sont pas développés à certains endroits. C’est ainsi qu’il découvre la substance bactéricide produite par ce champignon et qu’il la nomme pénicilline. Il faudra toutefois attendre les travaux d’Howard Florey et de Ernst Chain pour que la pénicilline puisse guérir, dans les années 1940.

3 septembre 1791 :

Vote de la Constitution française de 1791 qui inclut dans son texte les Droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789 et demeure encore aujourd'hui le modèle de base des textes des "Droits de l'Homme".

AcceptanceFrenchConstitution1791


Ce texte est la première constitution écrite qui transfère la souveraineté du Roi à la Nation. Les prérogatives du roi deviennent les prérogatives de la nation que le Roi exerce au nom de cette dernière.
Fondée sur les principes de la souveraineté de la Nation et la séparation des pouvoirs, elle institue en France une monarchie constitutionnelle.
Le roi est chef de l’Exécutif. Jusque là, la royauté était d’essence divine depuis le baptême de Clovis Ier à la toute fin du Ve siècle. Avec la Constitution de 1791, le pouvoir n’est plus de droit divin mais relève de la souveraineté de la Nation incarnée dans la personne du Roi ; le Roi n’est ainsi plus « roi de France » mais « roi des Français ».

    * Le Roi doit jurer fidélité à la Constitution, il est également irresponsable et sa personne inviolable.
    * Il n’a d’autorité qu’à travers ses ministres qui contre-signent ses décisions, lesquels ministres ne sont responsables politiquement que devant le roi (même si les parlementaires peuvent les mettre en accusation devant la Haute Cour nationale pour mettre en jeu leur responsabilité pénale).

La Constitution reconnaît au Roi deux prérogatives essentielles :
    * Le Roi dirige la politique extérieure. L’Assemblée nationale ratifie les traités ;
    * il possède, en vertu du principe de séparation des pouvoirs tel qu’il a été émis par Montesquieu, le droit de veto suspensif et temporaire valable pour deux législatures de l’Assemblée (deux fois deux ans, soit 4 ans au maximum). Les questions financières ne sont pas assujetties à ce droit de veto.

Autres pouvoirs :
    * Le roi nomme les ministres ;
    * il nomme à la haute fonction publique et militaire, les ambassadeurs.

Les ministres :
    * Les ministres contre-signent les décisions du Roi. Le roi n’a ainsi d’autorité qu’à travers eux ;
    * ils sont responsables devant le Roi mais pas devant l’Assemblée nationale. C’est donc un régime moniste que la Constitution de 1791 proclame, non un régime dualiste (double responsabilité des ministres).

Le pouvoir législatif est exercé par l’Assemblée unique, permanente, composée de 745 députés élus pour une législature de deux ans au suffrage censitaire à deux degrés. Les députés sont protégés par une très large autorité : le Corps législatif règle lui-même ses délibérations, le déroulement de ses séances, sa sûreté, etc.
L’Assemblée a seule l’initiative et le vote des lois - lesquelles sont ensuite sanctionnées par le roi - notamment en matière de finance, puisqu’elle établit et contrôle l’impôt. Elle décide de la guerre ou de la paix et se réunit d’elle-même sans convocation.
Même si le texte de la Constitution prévoit une stricte séparation des pouvoirs, l’Assemblée a la surveillance de l’application administrative des lois : il y a ainsi une immixtion du pouvoir législatif dans le pouvoir exécutif. De plus, par le biais du référé législatif, un juge est obligé de surseoir à statuer s’il considère une loi trop obscure pour l’appliquer. Il doit en demander la signification à l’Assemblée et donc suspendre le procès. Il y a immixtion du législatif dans l’autorité judiciaire.
Enfin, seule l’Assemblée peut décider d’une révision constitutionnelle.

Les Assemblées départementales élisent les magistrats du Tribunal de Cassation et de la Haute Cour. Cette élection garantit ainsi l’indépendance du pouvoir judiciaire par rapport au pouvoir exécutif et au pouvoir législatif.

En 1789, les Français sont habitués au système monarchique et jusqu’à la fuite de Varennes, Louis XVI reste très populaire. Les Constitutionnels organisent par conséquent une monarchie constitutionnelle avec la Constitution du 3 septembre 1791 qui entre en application le 1er octobre 1791. Louis XVI est suspendu de ses fonctions le 10 août 1792 et emprisonné, c’est la chute de la royauté.
Le texte sur le site du Conseil Constitutionnel


3 septembre 1783 :

La Grande-Bretagne reconnaît l'indépendance des États-Unis, déclarée le 4 juillet 1776. À Versailles, un traité est signé consacrant l'indépendance des treize colonies britanniques d'Amérique.

3 septembre1915 :
Naissance de Memphis Slim, chanteur et pianiste de blues américain


MemphisSlim

Memphis Slim, de son vrai nom John Len Chatman, (3 septembre 1915 - 24 février 1988) est un chanteur et pianiste de blues américain.
Considéré le plus grand représentant du Chicago-Blues, ses interprétations sont d’une virtuosité époustouflante.
Il est né à Memphis (Tennessee) John Len Chatman.
Son premier pseudonyme est Peter Chatman qui est en fait le nom de son père. Toutes ses compositions sont signés sous ce premier pseudonyme.
Il prendra le nom de Memphis Slim beaucoup plus tard.

Il commence à jouer du piano dans les années 1920. Il rencontre Roosevelt Sykes qui l'influencera beaucoup. Il commence à enregistrer dans les années 1940. Il déménage à Chicago où il joue avec le contrebassiste Willie Dixon et le guitariste Matt Murphy.
Après une tournée 1961 en Europe, il quitte les États-Unis et s'installe à Paris en 1962 où il joue régulièrement. Il joue et enregistre également à Londres. En 1986 il est nommé commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres par Jack Lang, alors ministre de la Culture.
Il meurt à Paris le 24 février 1988.
Il aura enregistré une vingtaine d'albums sous son nom, et aura participé comme accompagnateur à plus de 500 disques.
Il est l'auteur de nombreux standards comme Every Day I Have the Blues ou Mother Earth.
Il aura influencé de nombreux pianistes.

Plus d'informations










¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨°ºo§oº°¨¨¨¨